Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Approche Narrative’ Category

Exemple d’un accompagnement avec l’Approche Narrative.carte narrative

Je voudrais vous montrer, à travers cet extrait, issue d’une séance de coaching, la façon dont l’Approche Narrative peut aider une personne à relier des événements de sa vie à ce qui est important pour elle, à ce que ça dit d’elle et ainsi retrouver, à travers ses histoires, l’énergie de vie qui va lui permettre d’appréhender au mieux ce qui se présente à elle dans le moment présent.

Lorsque je rencontre Louis, il a une cinquantaine d’années et est à un tournant de sa vie. (suite…)

Read Full Post »

« Danser avec les loups, voilà mon objectif personnel pour le prochain parcours ».danse avec les loups Lorsque Bertrand prononça cette phrase, vers la fin de notre rendez-vous, un grand sourire illumina son visage et tout son corps se redressa.

Nous avions mis en lumière un certain nombre de freins qui l’empêchaient de jouer au golf, en compétition, au mieux de ses capacités du moment : « Peur de mal faire », « Peur du regard des autres », « Peur de ne pas être à la hauteur » et venions de passer une grande partie de la séance à faire connaissance avec l’une d’elle, la plus présente, « Peur d’échouer ».

(suite…)

Read Full Post »

Le terme de « yip » est utilisé pour décrire un mouvement involontaire et parasite chez le golfeur durant le putting. Cela se manifeste par un geste saccadé qui peut rester figé ou bien encore par des tremblements dans les avant-bras ou dans les mains.

Incompréhension, inquiétude, perte de confiance et crainte que cela dure, touchent immanquablement le golfeur qui se retrouve déstabilisé. Son premier réflexe est de chercher à maîtriser la situation en exerçant encore plus de contrôle. Malheureusement, cette solution n’est pas forcément la plus adéquate, ni celle qui donne les meilleurs résultats. 

Il arrive que les « yips » ressentis au putting aillent jusqu’à « polluer » le coup précédant l’arrivée sur le green. Un golfeur me dit un jour, lors d’une séance : « J’évite de me mettre près du drapeau pour ne pas avoir un putt court à jouer. Un putt long, j’ai le droit de le rater ». Il en était arrivé à  tellement appréhender les putts d’un mètre cinquante qu’il pensait « ne pas avoir le droit de rater »,  qu’il avait fini par adopter cette stratégie « d’éviter le drapeau ».

(suite…)

Read Full Post »

Comment s’en protéger ?

En écoutant les extraits d’interviews de golfeurs professionnels à la veille d’un tournoi important, j’ai été interpellée par l’utilisation qu’ils faisaient de mots tels que : « peur, appréhension, pression, épreuve, tension », complétée par des injonctions : « il faut tenir, ne pas décrocher » et des adjectifs comme : « pesant, exigeant, fatigant, difficile ».

Amplifié par les médias qui mettent l’accent sur le sensationnel, j’avais le sentiment que ce stress, légitime à la veille d’un enjeu important, se propageait, de l’un à l’autre, tel un virus.

Afin d’éviter d’être ainsi contaminé par le stress, lié à une situation particulière, que ce soit une compétition de golf, un entretien de recrutement ou un examen, il me semble important de comprendre ce qu’est le stress et quels sont ses mécanismes.

(suite…)

Read Full Post »

Lorsque, adolescente, j’observais mon père au volant de sa voiture, cela me semblait d’une complexité terrible. Comment savoir à quel moment changer de vitesse. Fallait-il surveiller le compte tour pour décider du moment opportun, tout en se concentrant sur la synchronisation débrayer/changer de vitesse, sans oublier d’accélérer et de regarder la route ? Tout cela, ajouté à l’idée qui circulait dans ma famille que les femmes étaient de piètres conductrices, ne m’aida pas à débuter cet apprentissage en confiance.

Lorsque je conduis maintenant, mes préoccupations sont bien différentes de ce qu’elles étaient alors. J’enchaîne les gestes naturellement sans y penser, portant mon attention sur mon environnement et la destination que je souhaite atteindre.

Que s’est-il passé  ? Et quel rapport avec le golf ?

(suite…)

Read Full Post »

L’Approche Narrative et le golf.

« J’ai bien démarré ma partie, avec 2 pars et un birdie puis au départ du trou numéro 4, j’ai envoyé mon drive hors limites. Et là, ça s’est dégradé et j’ai perdu mes moyens. Au 5, comme d’habitude, j’ai mis une balle dans la mare. Mon putting était très mauvais. J’ai fait dix fois 3 putts »

Voici un récit parmi d’autres, entendu au bar du Club House, lorsque les golfeurs se retrouvent, autour d’un verre, après une compétition. (Que les non golfeurs me pardonnent l’utilisation de ce vocabulaire bien particulier.)

Dans l’impossibilité de raconter, en détails, tout ce que nous avons vécu pendant notre partie de golf, nous allons faire des choix et sélectionner certains événements. Nous construisons ainsi une histoire, autour d’un thème spécifique. Ce récit pourra varier selon notre interlocuteur. Le soir, face à un conjoint non golfeur, le récit sera probablement différent. Le joueur choisira peut-être de raconter qui étaient ses partenaires et de quoi ils ont parlé.

Ces différentes histoires se déroulent autour d’un thème comme  « je n’ai pas de chance » ou « j’aime les défis » ou « je perds mes moyens en compétition » ou encore « je suis un joueur sympathique »

(suite…)

Read Full Post »