Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Développement personnel’ Category

 Trois portes d’accès pour agir.

index conscience

Il existe un lien permanent entre ce que nous vivons à l’intérieur (nos émotions, nos pensées) et ce que nous montrons à l’extérieur (nos comportements observables). Pensées, émotions et comportements sont liés. Si l’on agit sur l’un d’entre eux, cela affecte généralement les autres :

  • Ce que je pense peut déclencher une émotion et vice versa.
  • Ce que je fais peut influencer ce que je pense et réciproquement.
  • Ce que je ressens peut avoir un impact sur mes comportements et inversement.

(suite…)

Publicités

Read Full Post »

« Vivre, c’est vivre l’instant présent. On ne peut pas vivre dans le passé ni dans le futur : on ne peut qu’y réfléchir, y spéculer, y ressasser ses regrets, ses espoirs, ses craintes. Pendant ce temps, on n’existe pas. Se rendre régulièrement présent à la richesse de nos instants de vie, c’est vivre davantage ». Christophe André, « Méditer jour après jour« .
moment présent

Face aux difficultés de la vie, nos tendances naturelles oscillent entre deux attitudes extrêmes  :

  1. L’évitement qui consiste à nier la situation pour ne pas s’exposer à des émotions douloureuses ou à des pensées négatives.
  2. L’hyper focalisation qui consiste à être totalement absorbé par le problème au point de ne plus voir que cela.

Pratiquer la méditation permet d’accéder à la voie du milieu, celle qui consiste à pouvoir accueillir les évènements désagréables sans rester focalisé uniquement sur eux, à être capable d’appréhender les difficultés, en les re-situant dans un contexte plus large. La personne qui médite régulièrement saura se défocaliser d’un problème, prendre de la hauteur, en ouvrant son esprit à une réalité plus vaste. Cette attitude d’accueil lui permettra de surmonter plus facilement les obstacles qui ne manqueront pas de surgir dans la vie.

(suite…)

Read Full Post »

Les bienfaits de la pleine conscience.

« Ce qui trouble les hommes, ce ne sont pas les choses, mais les jugements qu’ils portent sur ces choses » Epictète.

Issue de la tradition bouddhiste, la méditation recouvre une grande diversité de pratiques et s’est adaptée à notre monde occidental où elle se développe aussi bien dans le domaineméditation médical qu’en entreprise, dans le développement personnel et dans le monde du sport.

Nous percevons le monde qui nous entoure grâce à nos cinq sens et nous créons notre représentation de la réalité à travers nos filtres, génétiques, sociaux, culturels, environnementaux… L’idée que nous nous faisons du monde n’est pas le monde, ce n’est qu’une représentation, la nôtre, qui maintient la cohérence de notre système, favorise notre évolution et dicte nos limites. La façon dont notre cerveau fonctionne agit sur notre façon de percevoir le monde. Agir sur notre cerveau, grâce à la méditation, entrainera donc des perceptions différentes de la réalité pour chacun.

Des études ont été réalisées et les effets de la méditation sur les personnes qui la pratiquent régulièrement sont réels, tant au niveau du mieux être annoncé par chaque individu, qu’au niveau des transformations de la structure de leurs cerveaux, observés par IRM. Les recherches actuelles confirment que la méditation entraîne de nettes modifications structurelles dans le cerveau. Avec la méditation, le cerveau présente une activité inhabituelle, cesse de sélectionner et de privilégier certains aspects limités de la réalité. Le cerveau traiterait toutes les informations à égalité. Les filtres perdent de leur puissance et la personne a réellement accès à ce qui est, libérée des distorsions, sélections, interprétations et généralisations habituelles.

(suite…)

Read Full Post »

déception 1

Lorsque j’ai rencontré Arthur, il était extrêmement « déçu par ses résultats ». Après une période de constante progression, il venait de faire plusieurs contre-performances et ne comprenait pas ce qui se passait, d’autant plus que tout son entourage lui affirmait qu’il était bien meilleur que sa carte de score ne le montrait. Frustré de ramener à chaque tournoi des scores décevants, acceptant mal la réalité, il avait fini par renoncer à participer aux compétitions, attendant des « jours meilleurs ».

D’où vient cette déception ? Que pouvons-nous en faire ? A quoi peut servir le résultat ?

Cette déception provient généralement de l’écart entre la réalité et le rêve, entre ce que nous souhaitons ardemment et ce que nous obtenons, entre nos attentes et nos réalisations.  La déception engendrée n’est ni négative, ni positive, elle existe, c’est tout. Il est fondamental de la reconnaître, de l’accepter, de mettre des mots sur l’émotion, de l’exprimer. Le déni de l’émotion éloigne la personne de la réalité, la déresponsabilise et maintient le statut quo.

(suite…)

Read Full Post »

« Qu’est-ce que je fais de l’expérience que je fais ? Suis-je prêt à la vivre pleinement et à l’intégrer à un processus d’évolution personnelle ? Si non, qu’est-ce qui m’en empêche ? »

Sur un parcours de golf, comme dans d’autres domaines de vie, la plupart des actions que nous menons se déroulent de la façon suivante, en plusieurs étapes :rebondir

  • une prise de conscience
  • une analyse de la situation
  • le choix d’une option
  • la prise d’une décision
  • l’élaboration d’un plan d’actions
  • la mise en place et en action de moyens
  • l’obtention d’un résultat.

Parfois, la pression du résultat est tellement forte que nous restons « bloqués » au niveau de la prise de décision : « J’y vais ou j’y vais pas ? ». Il est essentiel, à ce stade, de s’interroger sur les raisons profondes qui nous poussent à y aller (ou pas) et à prendre conscience du poids de l’enjeu dans notre décision. Si l’objectif principal d’un golfeur qui participe à un tournoi est de le gagner, il est néanmoins fondamental qu’il ait d’autres motivations. Sinon, il risque de repousser longtemps sa décision de participer en prétextant qu’il n’est pas encore prêt. 

(suite…)

Read Full Post »

Parcours de viechat sur poutre

A tout moment, à des degrés divers en fonction des situations dans lesquelles nous sommes, nous ne cessons jamais de penser, agir et ressentir des émotions afin de réaliser notre vie, à trois niveaux : ETRE – FAIRE – AVOIR

  • ETRE touche à l’identité. C’est l’expérience fondamentale d’être vivant.
  • FAIRE se rattache au mouvement, à l’action.
  • AVOIR représente la relation que nous avons avec les choses et les gens, le rapport que nous entretenons avec ce qui nous entoure.

Ces états sont comme les trois piliers du socle de la vie. Si l’un vient à manquer, le socle est déséquilibré. Ils ne sont pas en conflit les uns avec les autres, ils sont en interaction et existent simultanément.

(suite…)

Read Full Post »

Un voyage métaphorique pour s’éveiller à soi.voyageur

Lors d’une formation avec Raphaël Mayeux à l’Institut Ecosport, j’ai découvert le modèle du « Voyage du Héros », issu des recherches sur les nombreux mythes connus à travers le monde et développé d’après les travaux universitaires de Joseph Campbell, anthropologue américain du siècle dernier.

Le voyage du Héros est un voyage initiatique qui mène à la découverte du chemin de l’harmonie, celui qui nous permet d’agir en toute cohérence avec nos valeurs et nos croyances pour répondre à l’appel le plus profond qui guide notre Être. Chaque vie est « le Voyage d’un Héros » et ce voyage peut se réaliser de multiples façons.

Dans son application moderne, c’est une démarche d’accompagnement qui permet de se situer et de s’orienter dans sa vie, en clarifiant ses aspirations et en se connectant à ses ressources.

(suite…)

Read Full Post »

« Newer Posts - Older Posts »