Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘effets’

Le terme de « yip » est utilisé pour décrire un mouvement involontaire et parasite chez le golfeur durant le putting. Cela se manifeste par un geste saccadé qui peut rester figé ou bien encore par des tremblements dans les avant-bras ou dans les mains.

Incompréhension, inquiétude, perte de confiance et crainte que cela dure, touchent immanquablement le golfeur qui se retrouve déstabilisé. Son premier réflexe est de chercher à maîtriser la situation en exerçant encore plus de contrôle. Malheureusement, cette solution n’est pas forcément la plus adéquate, ni celle qui donne les meilleurs résultats. 

Il arrive que les « yips » ressentis au putting aillent jusqu’à « polluer » le coup précédant l’arrivée sur le green. Un golfeur me dit un jour, lors d’une séance : « J’évite de me mettre près du drapeau pour ne pas avoir un putt court à jouer. Un putt long, j’ai le droit de le rater ». Il en était arrivé à  tellement appréhender les putts d’un mètre cinquante qu’il pensait « ne pas avoir le droit de rater »,  qu’il avait fini par adopter cette stratégie « d’éviter le drapeau ».

(suite…)

Publicités

Read Full Post »

L’Approche Narrative et le golf.

« J’ai bien démarré ma partie, avec 2 pars et un birdie puis au départ du trou numéro 4, j’ai envoyé mon drive hors limites. Et là, ça s’est dégradé et j’ai perdu mes moyens. Au 5, comme d’habitude, j’ai mis une balle dans la mare. Mon putting était très mauvais. J’ai fait dix fois 3 putts »

Voici un récit parmi d’autres, entendu au bar du Club House, lorsque les golfeurs se retrouvent, autour d’un verre, après une compétition. (Que les non golfeurs me pardonnent l’utilisation de ce vocabulaire bien particulier.)

Dans l’impossibilité de raconter, en détails, tout ce que nous avons vécu pendant notre partie de golf, nous allons faire des choix et sélectionner certains événements. Nous construisons ainsi une histoire, autour d’un thème spécifique. Ce récit pourra varier selon notre interlocuteur. Le soir, face à un conjoint non golfeur, le récit sera probablement différent. Le joueur choisira peut-être de raconter qui étaient ses partenaires et de quoi ils ont parlé.

Ces différentes histoires se déroulent autour d’un thème comme  « je n’ai pas de chance » ou « j’aime les défis » ou « je perds mes moyens en compétition » ou encore « je suis un joueur sympathique »

(suite…)

Read Full Post »