Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Golf’

Les bienfaits de la pleine conscience.

« Ce qui trouble les hommes, ce ne sont pas les choses, mais les jugements qu’ils portent sur ces choses » Epictète.

Issue de la tradition bouddhiste, la méditation recouvre une grande diversité de pratiques et s’est adaptée à notre monde occidental où elle se développe aussi bien dans le domaineméditation médical qu’en entreprise, dans le développement personnel et dans le monde du sport.

Nous percevons le monde qui nous entoure grâce à nos cinq sens et nous créons notre représentation de la réalité à travers nos filtres, génétiques, sociaux, culturels, environnementaux… L’idée que nous nous faisons du monde n’est pas le monde, ce n’est qu’une représentation, la nôtre, qui maintient la cohérence de notre système, favorise notre évolution et dicte nos limites. La façon dont notre cerveau fonctionne agit sur notre façon de percevoir le monde. Agir sur notre cerveau, grâce à la méditation, entrainera donc des perceptions différentes de la réalité pour chacun.

Des études ont été réalisées et les effets de la méditation sur les personnes qui la pratiquent régulièrement sont réels, tant au niveau du mieux être annoncé par chaque individu, qu’au niveau des transformations de la structure de leurs cerveaux, observés par IRM. Les recherches actuelles confirment que la méditation entraîne de nettes modifications structurelles dans le cerveau. Avec la méditation, le cerveau présente une activité inhabituelle, cesse de sélectionner et de privilégier certains aspects limités de la réalité. Le cerveau traiterait toutes les informations à égalité. Les filtres perdent de leur puissance et la personne a réellement accès à ce qui est, libérée des distorsions, sélections, interprétations et généralisations habituelles.

(suite…)

Publicités

Read Full Post »

Comment s’en protéger ?

En écoutant les extraits d’interviews de golfeurs professionnels à la veille d’un tournoi important, j’ai été interpellée par l’utilisation qu’ils faisaient de mots tels que : « peur, appréhension, pression, épreuve, tension », complétée par des injonctions : « il faut tenir, ne pas décrocher » et des adjectifs comme : « pesant, exigeant, fatigant, difficile ».

Amplifié par les médias qui mettent l’accent sur le sensationnel, j’avais le sentiment que ce stress, légitime à la veille d’un enjeu important, se propageait, de l’un à l’autre, tel un virus.

Afin d’éviter d’être ainsi contaminé par le stress, lié à une situation particulière, que ce soit une compétition de golf, un entretien de recrutement ou un examen, il me semble important de comprendre ce qu’est le stress et quels sont ses mécanismes.

(suite…)

Read Full Post »

Lorsque, adolescente, j’observais mon père au volant de sa voiture, cela me semblait d’une complexité terrible. Comment savoir à quel moment changer de vitesse. Fallait-il surveiller le compte tour pour décider du moment opportun, tout en se concentrant sur la synchronisation débrayer/changer de vitesse, sans oublier d’accélérer et de regarder la route ? Tout cela, ajouté à l’idée qui circulait dans ma famille que les femmes étaient de piètres conductrices, ne m’aida pas à débuter cet apprentissage en confiance.

Lorsque je conduis maintenant, mes préoccupations sont bien différentes de ce qu’elles étaient alors. J’enchaîne les gestes naturellement sans y penser, portant mon attention sur mon environnement et la destination que je souhaite atteindre.

Que s’est-il passé  ? Et quel rapport avec le golf ?

(suite…)

Read Full Post »

L’Approche Narrative et le golf.

« J’ai bien démarré ma partie, avec 2 pars et un birdie puis au départ du trou numéro 4, j’ai envoyé mon drive hors limites. Et là, ça s’est dégradé et j’ai perdu mes moyens. Au 5, comme d’habitude, j’ai mis une balle dans la mare. Mon putting était très mauvais. J’ai fait dix fois 3 putts »

Voici un récit parmi d’autres, entendu au bar du Club House, lorsque les golfeurs se retrouvent, autour d’un verre, après une compétition. (Que les non golfeurs me pardonnent l’utilisation de ce vocabulaire bien particulier.)

Dans l’impossibilité de raconter, en détails, tout ce que nous avons vécu pendant notre partie de golf, nous allons faire des choix et sélectionner certains événements. Nous construisons ainsi une histoire, autour d’un thème spécifique. Ce récit pourra varier selon notre interlocuteur. Le soir, face à un conjoint non golfeur, le récit sera probablement différent. Le joueur choisira peut-être de raconter qui étaient ses partenaires et de quoi ils ont parlé.

Ces différentes histoires se déroulent autour d’un thème comme  « je n’ai pas de chance » ou « j’aime les défis » ou « je perds mes moyens en compétition » ou encore « je suis un joueur sympathique »

(suite…)

Read Full Post »

Troisième partie : une expérience personnelle au golf

Avant de commencer un travail spécifique sur l’aspect mental au golf, j’étais, avant et pendant chaque compétition, régulièrement stressée.  Je retenais mes coups, mon geste manquait d’amplitude et de fluidité. Je terminais le parcours frustrée avec l’espoir de faire mieux la fois suivante, convaincue que je devais m’entraîner davantage pour maitriser la technique du geste.

En situation de compétition, le stress ressenti activait, dans ma mémoire, des échecs antérieurs, des informations négatives,  et provoquait ce comportement spécifique. Envahie par le doute, focalisée sur mes mauvais coups, je perdais naturellement une partie de mes moyensCet état envahissant m’empêchait d’accéder à mes capacités techniques, physiques et tactiques du moment.

(suite…)

Read Full Post »